Accueil.Test Tomtom.Test Accessoires.Zones de Danger.Trucs & Astuces.Dépannage.Forum.Contact.
Donation Paypal
Accueil
Historique de la société Tomtom
Mars 2004: Sortie de Tomtom Navigator 3
C’est une évolution réussie de la précédente mouture, mais encore imprégnée d’une base de logique informatique (menu déroulant, explorateur de menus …). Lors d'une navigation, vous pouvez dans ce mode activer trois affichages différents: Carte, Carte + Instructions ou Instructions seules.
Mars 2004: Sortie de Tomtom Navigator 4 (diffusion restreinte pour Palm et quelques rares PocketPC)
Grosse révolution chez Tomtom : l’interface logicielle change en profondeur : les menus déroulants (type ordinateur) disparaissent au profit d’un menu en icônes beaucoup plus intuitif pour le néophyte.
Cette simplification s’est faite au détriment des paramètrages avancés (vitesse moyenne sur routes/autoroutes …).
Apparition d’un avertisseur de POI.
Ce logiciel va servir de base au Tomtom GO Classic.
Mai 2004: Sortie de Tomtom Go Classic
Cet appareil est le premier à offrir aux utilisateurs un système de navigation autonome très simple d’utilisation. Il reprend l’intégralité des fonctionnalités de Navigator 4.
Le logiciel ne disposait pas d’avertisseur radars ; une mise à jour logicielle a corrigé cette lacune.
Ce fut un gros succès commercial malgré son prix élevé.
Juin 2005: Sortie de Tomtom Navigator 5
Ce logiciel est la continuité de Tomtom Navigator 4 ; Il reprend le même concept.
Il sera conçu pour tous les supports (PocketPC, Palm, Smartphone)
Avril à juin 2005: Sortie des Tomtom GO300/500/700
Petite évolution du Tomtom GO Classic et apparition du Bluetooth
Il s’agit plus de l’établissement d’une gamme qu’une révolution matérielle.
A noter que le GO 700 dispose d’un disque dur
Octobre 2005: Sortie du Tomtom One
C’est le produit phare de Tomtom. Le One 1er génération a connu un incroyable succès commercial. La raison de ce succès fut un design novateur, compact et agréable. A cela s’ajoutent d’excellentes performances tant en vitesse de calcul d’itinéraire qu’en sensibilité de la puce GPS SirfStar 3.
Novembre 2005: Sortie du Tomtom Rider
Nouveau concept pour ce Tomtom uniquement dédié aux motards.
Produit étanche et oreillette bluetooth à mettre dans le casque.
Hélas, ce produit a connu de gros problèmes de support moto
Avril 2006: Sortie des Tomtom GO 510/710/910
Nouveau haut de gamme chez Tomtom : performances de haut niveau grâce au puissant processeur, et amélioration du confort visuel par son écran de 4 pouces.
Toutefois, la sensibilité de la puce GPS SirfStar3 était moyenne suite à une implantation mal adaptée; De plus, des problèmes de support pare-brise ont nécessités un échange généralisé.
Ces GPS furent équipés en avant première du logiciel de navigation Tomtom Navigator 6.
Le GO 910 innove avec une voix de synthèse (fonction « Text to Spech ») qui permet de dicter le nom des rues.
Octobre 2006: Sortie de Tomtom Navigator 6 pour PDA et Smartphone
C’est le même logiciel qui équipe les Tomtom GO 510/710/910
Très peu de différences par rapport à TTN5 ; Cependant les algorithmes de calcul ont été optimisés, ce qui rend le logiciel beaucoup plus rapide au démarrage et lors de calcul d’itinéraires.
L’interface graphique reste sensiblement la même.
Septembre 2006: Sortie du Tomtom One New Edition
Changement radical de look pour le nouveau One ; les lignes se modernisent et l’appareil devient très compact.
La réception GPS est toujours excellente, mais il est à noter une petite baisse des performances à cause d’un processeur faiblard !
Durant sa production, ce modèle a connu une évolution majeure mais invisible pour l’utilisateur :
• Suppression de la carte mémoire SD au profit d’une mémoire flash interne beaucoup plus rapide
• Disparition de la puce GPS SirfStar 3 au profit d’un puce Globaloccate Hammerhead
Les performances n’ont pas souffert de cette évolution imposée par l’obligation de baisser les prix pour contrer une féroce concurrence.
Mai 2007: Sortie du Tomtom One XL
Pas grand-chose à dire si ce n’est que le XL est une copie du One avec un écran de 4 pouces;
Le One XL dispose d’un connecteur pour recevoir une antenne RDS/TMC pour l’info-trafic
Mai 2007: Sortie du Tomtom Rider 2
Les erreurs du passé ont servi de leçon, le nouveau Rider dispose d’un support moto enfin fiable. De plus, via l’option support pare-brise avec haut parleur, ce GPS est utilisable aussi en voiture.
Août 2007: Sortie des Tomtom GO 520 et 720
Les hauts de gamme de Tomtom font peau neuve.
Cure d’amaigrissement et design flatteur en font un bel appareil.
Ces produits sont les premiers a être équipés du nouveau logiciel Tomtom Navigator 7. Cette version du logiciel est très accès sur la sécurité avec la fonction « Aidez-moi »De plus, grosse innovation aussi, le « Map-Share » qui permet de corriger soi-même les cartographies.
Les voix de synthèse (fonction Text to Speech) et les fonctions multimédias se démocratisent sur toute la gamme.
Septembre 2007: Sortie du Tomtom One 3ème édition
Copie presque conforme du One 2ème Edition v2 : pas d’emplacement pour insérer une carte mémoire additionnelle, mais présence d’un connecteur pour brancher un récepteur RDS/TMC optionnel pour capter l’info-trafic.
Ce GPS est équipé d’une version basic de Tomtom Navigator 7
Décembre 2007: sortie du Tomtom GO 920
Nouvelle technologie appelée « Enhanced Positioning Technology » qui améliore la navigation lorsque aucun signal satellite n’est capté (dans un tunnel par exemple). Elle est basée sur  une optimisation logicielle et sur des capteurs de mouvements et de gravité.
Avril 2008: sortie du Tomtom GO 730 et 930
Ces 2 nouveaux GPS Tomtom sont des clones des Tomtom GO 720 et 920 (mêmes caractéristiques techniques, même boîtier).
Au menu: simple restylage logiciel => passage à Tomtom 8
On trouve aussi 2 nouvelles fonctions: le Advance Lane Guidance (modélisation en vrai 3D), et le IQ routes (optimisation des itinéraires en fonction du jour et de l’heure où l’on emprunte la route).
Mai 2008: sortie du Tomtom One 2008 (One v4)
Ce GPS corrige notamment les défauts des précédents Tomtom One:
Le haut parleur de très grande dimension offre un son fort et clair même à 100%.
Le support ne se décroche plus du pare-brise de la voiture.
Le support se repli et reste fixé au GPS.
L’info-traffic RDS-TMC se fait par un nouveau récepteur mini-USB
Ce GPS reste malgré tout assez limité car il n’y a pas de slot pour une carte mémoire afin d’étendre la capacité mémoire.
Mai 2008: sortie du Tomtom XL 2008
Ce GPS corrige notamment les défauts des précédents Tomtom One XL:
Le haut parleur de très grande dimension offre un son fort et clair même à 100%.
Le support ne se décroche plus du pare-brise de la voiture.
Le support se repli et reste fixé au GPS.
L’info-traffic RDS-TMC se fait par un nouveau récepteur mini-USB
Ce GPS reste malgré tout assez limité car il n’y a pas de slot pour une carte mémoire afin d’étendre la capacité mémoire.
Octobre 2008: sortie du Tomtom GO 630
Ce GPS reprend les mêmes caractéristiques techniques que le Tomtom GO 730 sauf qu’il ne dispose pas d’un émetteur FM, et qu’il embarque une cartographie d’Europe de 22 pays.
Les fonctions Advance Lane Guidance et IQ Routes sont maintenues.
Tomtom Story
Le but de cet article est de retracer dans les grandes lignes l’itinéraire Tomtom depuis son origine à ce jour.
La technologie GPS, amenée par les USA, a ouvert une multitude d’applications dont celle qui nous intéresse: le système de navigation autonome pour l’automobile ou la moto.

Cette application n’a pu voir le jour que grâce à la miniaturisation des composants électroniques générant des produits destinés au grand public, notamment des organiseurs personnels POCKET-PC et des petits ordinateurs de poche.

L’idée de réaliser  un système de navigation utilisant les coordonnées GPS s’est appuyée notamment sur une maîtrise de la conception de logiciels planificateurs d’itinéraires, élaborés au sein d’une société d’ingénierie informatique fondée en 1991 en Angleterre par Peter-Frans Pauwels et Pieter Geelen.

L’ouverture au grand public des coordonnées de positionnement satellitaires a permis de mettre en avant un potentiel réunissant deux technologies dont l’acquisition des données géodésiques et leurs traitements en temps réel par un calculateur de poche. Il ne suffisait plus qu’à y intégrer un planificateur d’itinéraires pour aboutir à un  système de navigation autonome.
Pour exploiter le système il fallait lui apporter une cartographie performante, et ce fut fait par une collaboration avec des spécialistes comme TéléAtlas et Navteq.

Plusieurs critères ont poussé à la réalisation d’un système de navigation autonome ; d’une part les constructeurs automobiles désirant apporter une nouveauté majeure sur un marché peu dynamique, l’accentuation de la sécurité dans l’automobile et le besoin de confort de la part des automobilistes.     

Cette demande a vite été perçue par l’équipe fondatrice toujours en place, de ce qui deviendra par la suite Tomtom.

Pour ne pas se disperser, et pouvoir évoluer efficacement, une nouvelle société dédiée uniquement aux systèmes de navigation autonome à été crée en Hollande, sous le nom de Tomtom.

C’est en 2001, que Harold Goddijn déjà acteur essentiel de l’équipe de départ, a apporté sa vision globale ainsi que sa spécialisation.

Il ne restait qu’à promouvoir et à communiquer sur le produit, et ce fut le rôle de Corinne Vigreux arrivée dés 1994 au sein de l’équipe.

Pour être plus réactif en termes d’efficacité le marché s’est ouvert sur deux pôles porteurs que sont l’Europe occidentale et l’Amérique du Nord.

Chacun de ces pôles s’est vu confier une Direction opérationnelle,  dont pour l’Europe nous en connaissons les acteurs essentiels:
Février 2001: Sortie du Tomtom Route Planner
Celui-ci est le premier logiciel de planification d’itinéraires de la société Tomtom
Il a bénéficié de nombreuses mises à jour pour améliorer son interface qui manquait singulièrement d’ergonomie.
Novembre 2001: Sortie de Tomtom Map City pour Palm
TomTom CityMaps est un logiciel de cartographie de plus de 100.000 villes et villages européens. On indique, comme à l'accoutumée, l'adresse de départ et d'arrivée, le logiciel se chargeant de déterminer le meilleur itinéraire.
Il s’agit d’un soft très agréable. Tomtom Map City pour Palm dispose d'une interface soignée et d'une base cartographique riche. Il reconnaît les plus grandes marques de cartes GPS, et est compatible avec tous les modules GPS répondant à la norme NMEA0183.
Novembre 2002: Sortie de Tomtom Navigator 1
Ce logiciel reprend le même moteur que Tomtom Route Planner et Map City.
L'interface est améliorée, la charte graphique propre à Tomtom fait son apparition: couleur de carte, arborescence des menus ...
Tomtom Navigator fut commercialisé avec des kits comprenants logiciel + support + récepteur GPS filaire ...
Avril 2003: Sortie de Tomtom Navigator 2
Plusieurs nouvelles fonctionnalités apportent des améliorations considérables en matière de convivialité, à la fois pour planifier un itinéraire et pour circuler en suivant ses instructions. TomTom Navigator 2 est désormais un bien meilleur produit que son prédécesseur, même s'il sollicite encore beaucoup le Pocket PC pour créer et calculer des itinéraires.
Apparition du mode 3D pour la navigation.
Pour revenir à Tomtom story, reprenons le fil de son historique, en retraçant dans les grandes lignes la sortie de la gamme des matériels qui ont fait, ou font encore, la joie de leurs utilisateurs.

• Corinne Vigreux, directrice Marketing et Vente de TomTom
Rédigé par Nanav le 10 novembre 2007
Octobre 2008: sortie du Tomtom GO 740 & 940 Live
Successeur des Tomtom GO 730 et 930, ces 2 nouveaux GPS inaugurent des services inédits comme le HD Traffic, la recherche de POI via Google, la recherche des prix de carburant ...
Pour rechercher ces informations, ces GPS se connectent au serveur Tomtom via une carte SIM qui est intégré à l’appareil.
Avril 2009: sortie du Tomtom One IQ Routes
Successeur du One 2008, ce GPS ne dispose que d’une évolution logiciel; IQ Routes et Advance Lane Guidance font leur apparition.
La façade du One IQ Routes passe au noir, ce qui lui donne un aspect plus flatteur.
Coté caractéristique technique, tout est repris au One 2008.
Avril 2009: sortie du Tomtom XL IQ Routes
Successeur du XL 2008, ce GPS ne dispose que d’une évolution logiciel; IQ Routes et Advance Lane Guidance font leur apparition.
La façade du XL IQ Routes passe au noir, ce qui lui donne un aspect plus flatteur.
Coté caractéristique technique, tout est repris au XL 2008 à l’exception d’une mémoire Ram (mémoire de calcul) doublée.
Copyright © 2007-2012, Tomtomax. Tous droits réservés.
Tomtomax est une association de loi 1901 déclarée en Préfecture
Juin 2009: sortie du Tomtom XL Live
Copie conforme du Tomtom XL IQ Routes, ce GPS intègre en plus les services Live inaugurés par les Tomtom GO 740 et 940 Live.
Au programme, Informations trafic HD Trafic, recherche de POI Google, Météo, radars Tomtom ...
Comme sur les Tomtom GO x40 Live, ses services sont payants.
Août 2009: sortie du logiciel Tomtom pour iPhone 3G et 3G S
Tomtom propose une solution de navigation optimisée pour le smartphone d’Apple: l’iPhone.
Ce logiciel qui est très satisfaisant coté navigation (rapidité de calcul, fluidité, voix de navigation claire, luminosité de l’écran), est aussi une déception coté fonctionnalité (pas d’information trafic, pas de mise à jour radars, et absence des dernières technologies Tomtom: MapShare, ALG, voix TTS ...)
Juin 2009: sortie du logiciel Tomtom Navigator 7
Alors que ce logiciel était disponible dès le début de l’année 2008 sur certains smartphone de marque HTC, Tomtom propose enfin la possibilité de l’acheter sur carte micro SD ou en téléchargement.
Hélas, ce logiciel qui était très bon début 2008 a bien du mal à faire face à une concurrence qui en propose à ce jour bien plus coté fonctionnalité. De plus, seul un petit nombre de smartphone HTC peuvent utiliser ce TTN7.
Mai 2009: sortie du Carminat Tomtom
Tomtom et Renault proposent le premier système de navigation complètement intégré à bas pris (490 €).
Ce système de navigation dispose d’un écran de 5.7 pouces non tactile, d’une télécommande, et de toutes les fonctionnalités propre à la marque Tomtom: IQ Routes, ALG, Info trafic RDS/TMC...
Octobre 2009: sortie du Tomtom GO 750 & 950 Live
Successeur des Tomtom GO 740 et 940, ces 2 nouveaux GPS en reprennent la coque et une partie des fonctionnalités dont les services Live.
En effet, l’émetteur FM, la possibilité de lire des fichiers mp3 disparaissent.
Le logiciel (navcore) s’affine, pour mettre en valeur les services Live (HD Traffic, radars, et prix des carburants).
Par contre, spéctaculaire baisse de prix (-170 € moins chère que le GO 940)
Octobre 2009: sortie du Tomtom Start
Ce nouveau GPS veut conquérir une nouvelle cible: les réfractaires aux nouvelles technologies complexes, et les petits budgets.
Ce Tomtom Start dispose d’une interface logiciel très simplifiée (peut être trop).
Toutes les fonctions avancées ont disparues, y compris la possibilité de recevoir l’information trafic.
Décembre 2009: sortie du Tomtom XXL IQ Routes Édition
Ce nouveau GPS inaugure un écran tactile géant de 5 pouces.
Cela permet d’avoir un exceptionnel confort visuel.
Pour le reste, c’est un clone du Tomtom XL IQ Routes: ALG, IQ Routes ...
Mars 2010: sortie du Tomtom Start ²
Par rapport au Start 1er génération, ce GPS inclus 2 nouveautés:
des voix de navigation de synthèse (TTS: Text To Speech), et une modélisation photo réaliste 3D (ALG: Advance Lane Guidance) sur les sorties d’autoroute.
Pour tout le reste, ce GPS est un clone du Start v1.
Petit détail qui a son importance: le Start ² amorce un changement important dans la politique d’ouverture de Tomtom; En effet, il devient impossible de paramétrer des POI !
Avril 2010: sortie du Tomtom XL IQ Routes Edition ²
Par rapport au XL IQ Routes 1er génération, ce GPS inclus 1 seules nouveauté: des voix de navigation de synthèse (TTS: Text To Speech).
Toute la partie matériel est identique au XL IQ Routes v1, à l’exception d’une finition moins valorisante.
Hélas, coté logiciel, c’est la régression totale ! Moins de fonctionnalité, moins de possibilité, et un verrouillage complet du navcore à l’image de ce qui est fait sur le Tomtom Start².
Mai 2010: Sortie du Tomtom Urban Rider
3 ans après la sortie du Rider 2ème Édition, Tomtom ne se foule pas beaucoup, en ne proposant pas un nouveau modèle pour les motards, mais dote ce GPS d’un simple lifting logiciel (navcore).
Ce nouveau nacore reprend le menu simplifié en 2 icônes du Tomtom Start². Heureusement, des fonctions avancées aussi essentielles que le paramétrage des POI sont présentes.
Septembre 2010: Sortie du Tomtom GO Live 1000
Ce GPS remplace le Tomtom GO 750 Live.
Ce GPS reprend le type d’écran de l’iPhone (écran capacitif sous verre), et aussi sa philosophie: verrouillage complet du logiciel.
Ce verrouillage empêche toutes personnalisation tel que l’intégration de POI, de voix et d’icônes de navigation,  de curseurs de position ...
Novembre 2010: Sortie du Tomtom GO Live 1005
Cousin jumeau du Tomtom GO Live 1000, ce GPS en reprend toutes les caractéristiques, mais avec un écran plus grand (5 pouces).
On retrouve l’écran capacitif sous verre, mais aussi sa philosophie de verrouillage complet.
Ce verrouillage empêche toutes les personnalisations simples tel que l’intégration de POI, de voix et d’icônes de navigation, de curseurs de position ...
Novembre 2010: Sortie des Tomtom Via 110 / 120 / 120 Live
Tomtom remplace le best-seller qu’est le XL IQ Routes.
Les Via 110 / 120 / 120 Live dispose d’un écran de 4.3 pouces.
Ces GPS disposent (selon les modèles) de fonctionnalités inédites pour des produits milieux de gamme: reconnaissance vocale, kit mains libres, services Live ...
Les Via inaugurent aussi un astucieux système de support de pare-brise qui se rabat sur le GPS.
Ils souffrent cependant du nouveau système de verrouillage logiciel inauguré sur les Tomtom GO Live 1000.
Novembre 2010: Sortie des Tomtom Via 125
Tomtom remplace le Tomtom XXL IQ Routes.
Le Via 125 dispose d’un écran de 5 pouces.
Ce GPS dispose de fonctionnalités inédites pour des produits milieux de gamme: reconnaissance vocale, kit mains libres ...
Le Via 125 inaugure aussi un astucieux système de support de pare-brise qui se rabat sur le GPS.
Il souffre cependant du nouveau système de verrouillage logiciel inauguré sur les Tomtom GO Live 1005.