Accueil.Test Tomtom.Test Accessoires.Zones de Danger.Trucs & Astuces.Dépannage.Forum.Contact.
Donation Paypal
Accueil
Tomtom Navigator 7 pour smartphone HTC (sous Windows Mobile)
Hélas, Tomtom ayant signé un accord commercial d’exclusivité avec HTC, il était impossible de se procurer où que ce soit ce logiciel de navigation.
Nous sommes restés ainsi dans l’expectative pendant plus d’un an.

Fin mai 2009, Tomtom propose enfin à la vente le logiciel TTN7 en coffret sur carte micro SD ou par téléchargement.
Mais afin de ne pas casser l’exclusivité avec HTC, seul un petit nombre de smarphones est pour le moment concerné: liste des téléphones concernés.
Test GPS Tomtom
Quelle aventure avec ce logiciel !!!

Revenons quelques années en arrière: octobre 2006. Tomtom Navigator 6 est mis en vente dans le commerce.
Ce logiciel très intéressant connaît un énorme succès grâce à la qualité de navigation qu’il proposait.
Cependant, il est devenu assez rapidement obsolète à cause de l’impossibilité de faire évoluer la cartographique. En effet, TTN6 est incapable d’utiliser des cartes supérieures à celles de janvier 2007.

Pendant plus d’un an, nous avons cru que Tomtom avait laissé tomber son logiciel pour smartphone.

Juin 2008, Tomtom nous annonce que le logiciel Tomtom Navigator 7 sera disponible uniquement sur certains smartphones sous Windows Mobile 6.0 et 6.1 de marque HTC.
A regret  nous avons vu que TTN7 n’était pas disponible pour la France, mais l’est uniquement pour certains pays comme l’Allemagne, la Suisse, et plus récemment la Belgique.
Afin d’éviter le piratage, TTN7 est directement flashé dans la Rom du téléphone; Pour mémoire, la Rom est une mémoire non effaçable. C’est dans cette mémoire qu’est installé le système d’exploitation Windows, et dans le cas de certains smartphones HTC du logiciel TTN7.

Le problème est que dans de nombreux pays comme la France notamment, les opérateurs téléphoniques (Orange, SFR, Bouygues ...) ont leurs propres logiciels de navigation ; Ils ont de ce fait exigé de HTC de retirer TTN7 de la Rom pour mieux vendre leur propres produits.
L’élégant coffret Tomtom intégre:

• une micro-SD (où se trouve le logiciel Tomtom)
• une carte au format carte de crédit où se trouve le code d’activation du logiciel
• une documentation succincte de démarrage rapide.

Merci à Jacky F. pour ses photos.
Dès l’insertion de la micro-SD dans le smartphone, l’installation commence. Si l’installation ne démarre pas automatiquement, il est possible de l’exécuter manuellement depuis « l’explorateur de fichiers » en cliquant sur « Start » qui se trouve à la racine de la micro-SD.

Une fois l’installation terminée, le logiciel Tomtom Navigator 7 démarre automatiquement.
Une fois paramétré, la procédure d’activation peut commencer. Celle ci nécessite d’avoir une connexion data (connexion internet) sur le smartphone.
Il faut alors rentrer à l’aide du clavier virtuel le code d’activation fourni par Tomtom, et de cliquer sur « valider ».
TTN7 se connecte au serveur Tomtom, et une fenêtre apparaît indiquant que le logiciel est activé.

Un message de prévention routière apparaît sur l’écran, et une fois validé, l’affichage de navigation prend place.
Par défaut, le logiciel est automatiquement paramétré pour activer et détecter les signaux du GPS intégré au smartphone.
La qualité de la réception des satellites sera en rapport avec la qualité du récepteur GPS intégré et à l’orientation ou positionnement de votre smartphone.
En règle générale, la sensibilité du récepteur intégré n’est jamais exceptionnelle.
L’écran d’accueil s’affiche (photo ci dessus), et première bonne surprise, le logiciel est très rapide à démarrer.
Il est alors nécessaire de faire les paramétrages de base (langage, unité de mesure ...)
• Tomtom a eu la bonne idée de reprendre le menu abrégé jusqu’alors réservé aux Tomtom GO x20, x30 et x40;
Cette fonction se traduit par la possibilité de personnaliser un menu, parmi un choix prédéfini, d’une dizaine de fonctionnalités dispersées dans les menus du Tomtom.
Ces fonctions seront alors accessibles d’un seul clic.
C’est à la fois un gain de temps, et surtout plus sécuritaire lors de la conduite.
Si jamais la qualité de réception satellites ne vous donne pas satisfaction, Tomtom vous offre la possibilité d’utiliser un récepteur GPS autonome (Bluetooth, filaire ...). Il sera alors nécessaire de le parrainer avec le noyau Windows Mobile comme indiqué dans cette procédure.
Découverte du logiciel Tomtom Navigator 7:
Ce qui caractérise Tomtom des autres marques est la simplicité d’utilisation.
Tomtom ne déroge pas à la règle avec TTN7.

En cliquant sur l’écran tactile du smartphone, on accède au menu principal du logiciel.
Les fonctions principales sont concentrées sur les 3 pages du menu:
• La première icône est certainement la plus importante: « Naviguer vers ... »
Cette fonction permet de planifier un itinéraire de votre position GPS (votre position actuelle) vers un point de votre choix. Cela peut-être une adresse, une position GPS (à partir de coordonnées GPS), des points d’intérêts (listes d’hôtels, de restaurants, de supermarchés ...), voire même un contact de votre carnet d’adresse.
La saisie d’une adresse de destination est très simple:
Sélection du pays (à ne faire qu’une fois) / de la ville / de la rue / du n° de rue
Au fur et à mesure de la saisie de l’adresse, le Tomtom vous propose des choix, une fois la bonne ville visible, il suffit de cliquer dessus pour la sélectionner.
Tout ce fait naturellement, sans aucune difficulté. Toute cette procédure de saisie est simple et intuitive.
Une fois l’adresse ou le point de destination saisis, l’itinéraire se calcule.
Bien entendu, la vitesse de calcul varie en fonction de la puissance du processeur de votre smartphone. Celle-ci peut aller du simple au triple.
Les itinéraires proposés par TTN7 sont cohérents. Ils correspondent bien à la réalité du terrain.

Ils pourraient cependant être encore plus optimisés comme sur les dernières versions des logiciels Tomtom.
Mais Tomtom Navigator 7 ne dispose pas de cartes enrichies en données IQ Routes.
Pour mémoire, le IQ Routes est une technologie basée sur la vitesse moyenne réelle sur les routes à un jour et une heure donnés, et non sur celle correspondant aux limites de vitesses autorisées.
Elle prend en compte tous les facteurs qui peuvent influencer le temps nécessaire pour arriver à destination, notamment les feux de signalisation, les détours, les descentes et les ralentisseurs.

• Autre absence de taille: Tomtom Navigator 7 ne propose pas de modélisation photo réaliste 3D lors des changements de voies sur autoroutes.
Chez Tomtom, cette fonction existe sur les GPS de dernière génération, et s’appelle l’Adance Lane Guidance.
Certes, l’ALG est une technologie récente chez Tomtom. Mais pour nous, client Tomtom, TTN7 est un nouveau logiciel récemment mis sur le marché, et en tant que tel, nous pouvions espérer profiter des dernières technologies existantes.

• Nouveauté par rapport à TTN6, Tomtom propose une technologie exclusive qui permet de corriger les erreurs de cartographie: Le Tomtom Map Share ™
Cette technologie permet aux utilisateurs de retoucher leurs cartes instantanément et de bénéficier des améliorations apportées par d’autres utilisateurs.
Dés qu’une synchronisation est faite via Tomtom Home, les modifications que vous avez apportées seront automatiquement envoyées chez Tomtom et redistribuées à tous les utilisateurs.
L’utilisation du Map Share est très facile, les corrections de carte se font sans difficultés.

Cela fait maintenant 16 mois que le Map Share est en service, et notre avis est mitigé sur ce service !
Tomtom nous annonce plusieurs milliers de corrections apportées sur les cartographies, mais il nous est impossible de pouvoir les visualiser afin de les vérifier (que ce soit sur votre GPS Tomtom ou sur www.tomtom.com ) !
Néanmoins, nous avons pu constater que certaines des corrections transmises par nos soins, via la procédure décrite ci-dessous, avaient bien été appliquées sur notre GPS de test lors d’une mise à jour Map Share.

Il est ainsi possible de modifier soi même:
• Bloquer/ Débloquer une rue
• Inverser le sens de circulation
• Modifier le nom d’une rue
• Modifier des directions d’un virage
• Modifier la vitesse maximum d’une route
• Ajouter un Point d’Intérêt manquant
• Modifier (voir supprimer) un Point d’Intérêt
• Signaler à Tomtom l’existence de: rond-point, entrée/sortie d’autoroute, rue manquante ou inexistante ...
Afin d’éviter toute dérive, Tomtom a mis en place des gardes fous afin de ne pas intégrer des fausses corrections !
Benoît Simeray, Direction Commerciale de Tomtom Europe (en 2008), nous explique dans cette interview vidéo le fonctionnement du Map Share, et des gardes fous qui ont été mis en place.
Exemple d’une correction Map Share:
• Nouveauté par rapport à TTN6: la fonction « Aidez moi »
Cette fonction permet d'être géolocalisée et redirigée vers des numéros de mobiles d'assistance de médecins, de gendarmes, de garagistes ou d'hôpitaux.
TTN7 étant installé sur un smartphone, le n° de téléphone peut-être appelé, et une navigation planifiée vers le point d’assistance sélectionné.

Un guide de premiers soins (illustré d’images) est inclus dans le logiciel Tomtom Navigator 7.
La liste des docteurs et dentistes Français et Européens est aussi incluse.
• Petit gadget sympathique qui n’existait pas non plus sous TTN6, la possibilité de personnaliser l’icône de position lors de la navigation.
Nota: Tomtomax vous propose dans son forum des voix et des centaines d’icônes de navigation 100 % gratuites.
• Nouveauté par rapport à TTN6, et fonction toujours accès sur la sécurité: le « Verrouillage de sécurité »:
Cette fonction permet notamment d’être alertée par:
Une fois le fix satellites fait (position GPS déterminée avec précision), le logiciel Tomtom Navigation est immédiatement exploitable.

Petite astuce Tomtomax:
Il est possible de considérablement augmenter la vitesse d’acquisition des informations satellites, et ce dans le but d’avoir un fix plus rapide.
Pour ce faire, TTN7 n’étant pas en service, il faut aller dans le menu démarrer de Windows Mobile / Programmes, et cliquer sur l’icône GPSRapide.
Il suffit alors de cliquer sur télécharger afin de recevoir les éphémérides (position et dérive des satellites dans le ciel)valable pour 7 jours.
Cette manipulation vaut vraiment le coup car elle compense le manque de sensibilité du récepteur GPS intégré. Le fix est bien plus rapide.
La fluidité de la navigation est conforme au standard Tomtom: 3 images par seconde.

Les instructions vocales distillées avec parcimonie sont claires et précises.
Tomtom a su trouver le bon compromis pour faire ressortir les informations importantes.

A noter aussi la très grande qualité des voix de navigation masculine et féminine Tomtom. Celles ci sont très claires, limpides, et ne saccadent jamais.

Nous aurions souhaité cependant  que Tomtom nous laisse la possibilité de choisir une voix de synthèse: cette voix aussi appelée « Text To Speech » est une voix qui permet de dicter le nom des villes et des rues afin d’avoir une navigation encore plus précise.
Hélas, ce n’est pas le cas pour le moment.

Point très important: le recalcul d’itinéraire en cas d’erreur de direction sur le parcours.
Vous avez beau avoir le meilleur GPS du monde, il vous arrivera inévitablement de vous tromper de direction, ou de ne pouvoir suivre l’instruction que vous donne le GPS (travaux, route en sens interdit ...).
Il est donc primordial que votre GPS soit à même de vous recalculer un itinéraire alternatif afin de vous ramener sur le bon chemin.
Dans cet exercice, Tomtom Navigator 7 est excellent.
Il suffit d’une petite poignée de secondes (qui se traduise en mètres parcourus sur le terrain) pour être redirigé dans la bonne direction.
Bien entendu, cette vitesse dépend de la puissance du processeur du smartphone, et HTC les dote généralement d’un cœur très puissant.

Un des problèmes principal des smartphones est la taille de l’écran.
En effet, un très grand nombre de smartphones HTC sont équipés d’un écran tactile de 2.8 pouces (7 cm). Pas facile en effet de trouver le bon compromis entre taille de l’écran, compacité et poids. De plus, la dalle (écran) n’est généralement pas traitée anti-reflet.

Comme souvent chez HTC, les écrans ont une résolution de 640x480 pixels, ce qui ramenait dans un écran de 2.8 pouces (7 cm), fait que les détails, informations de navigation (distance, virage, nom des rues ...) sont très petits et difficilement lisibles.
Sur un écran de plus grande taille comme le HTC Touch HD (3.8 pouces), Tomtom Navigator 7 offre un bien meilleur confort visuel.

Pour combler ce problème de petit écran, on espérait compter sur la qualité des instructions vocales.
Mais la faible puissance du haut parleur intégré des smartphones ne permet pas d’obtenir un miracle !
A faible vitesse, les instructions vocales se feront correctement entendre, mais à vitesse plus élevée, ou sur revêtement routier bruyant, il n’en sera pas de même.
Un support avec haut parleur amplifié sera peut-être à prévoir.
Autre piste à creuser si le smartphone est équipé d’une sortie audio, mettre un câble entre celui-ci et l’auto-radio du véhicule s’il dispose d’une entrée AUX.
Test de Tomtom Navigator 7 sur la route:
Une fois l’itinéraire calculé, la navigation en voiture peut commencer.
1) une alerte visuelle: passage en rouge et clignotement de la vitesse,
2) un bruitage sonore en cas de dépassement de vitesse (si la cartographie est renseignée sur la portion de voie).
• Afin d’optimiser ses itinéraires, il est possible de recevoir des informations Trafic routières.
Contrairement aux GPS autonomes (Tomtom One, XL et GO), il n’est pas possible d’utiliser un récepteur RDS/TMC optionnel permettant de recevoir gratuitement l’info trafic.
Pour recevoir l’information trafic sur Tomtom Navigator 7, il est obligatoire:
1) d’avoir un abonnement téléphonique avec option connexion data (possibilité d’aller depuis son téléphone sur internet)
2) de prendre l’option payante Tomtom Traffic qui coûte (au jour de notre test, hors promotion) 39.95 €/an.
Tomtom vous propose de tester ce service durant 1 mois. Une fois l’essai validé, la réception des informations trafic commence.
Durant la phase de réception des informations qui dure moins d’une dizaine de secondes, une petite icône en forme de véhicule bleu avec une flèche verte apparaît.
Lorsque le téléchargement des infos routières est complet, cette petite icône est remplacée par une pastille verte.
Lorsqu’un itinéraire est planifié, la barre à droite de l’écran se complétera des éventuels événements du parcours.
Le Tomtom calculera alors un nouvel itinéraire en fonction de ces nouvelles informations.
Ce système de téléchargement via une connexion téléphonique data (internet) se montre particulièrement fiable.
Pas ou peu de trou de zone de réception téléphonique, et rapidité de téléchargement sont les principales qualités.

Quand aux informations trafic reçues, elles se montrent plutôt cohérentes.
Dans l’ensemble, les gros bouchons sont signalés, et les temps de ralentissement à peu près justes.

Par contre, comme toutes les informations trafic (que ce soit par RDS/TMC ou comme ici en connexion data), il y a un manque chronique de réactivité.
Les bouchons en cours de formation, ou en cours de résorption ne seront pas forcément signalés.

Rappelons aussi que l’info-trafic est surtout efficace dans les très grosses villes (Paris, Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux ...). En effet, ces villes sont équipées de capteurs de chaussée, caméras ... permettant de connaître l’état du trafic.
Sur le reste du territoire, il faudra se contenter des travaux prévus, routes barrées ...

Dernier détail mais d’importance, il est possible de paramétrer la fréquence des mises à jour d’information trafic, et ce dans le but d’éviter d’exploser sa facture téléphonique à cause de téléchargement trop fréquent.
Bien entendu, ceux disposant d’un abonnement avec connexion data illimitée ne se préoccuperont pas de ce problème.
• Autre point important: les radars
Proposé en option par Tomtom sous le nom « Tomtom radars »  pour la modeste somme de 19.95 €/an (prix au moment de notre test, hors promotion), ces radars sont très simples d’utilisation, car ils ne nécessitent aucun paramétrage particulier, ceux ci s’activent par défaut.
Nous aurions aimé (comme sur les autres produits Tomtom) que lors de la 1ère connexion au logiciel gratuit Tomtom Home, une mise à jour gratuite nous soit proposée pour tester le service. Hors, il n’en est rien. Dommage.

Si vous ne souhaitez pas débourser 20 € / an, Tomtomax vous propose sa base radars FRANCE 100 % gratuite.
Les radars Tomtomax permettent d’avoir une alerte visuelle et sonore par voix de synthèse à l’approche du radar, plutôt qu’une alerte visuelle avec un simple bruitage.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur cette page.
C’est la version de Tomtom Navigator 7 sur micro-SD que nous avons testé.
Les plus:
• Logiciel simple et convivial
• Rapidité de calcul
• Fonction de sécurité « Aidez moi »
• Simplicité d’installation du logiciel dans le smartphone
• Excellente qualité des voix de navigation analogiques
• Possibilité d’utiliser le carnet d’adresse Outlook
• Bonne gestion lors d’un appel téléphonique
Les moins:
• Absence de la modélisation photo réaliste 3D Advance Lane Guidance
• Absence de voix de navigation de synthèse « Test To Speech »
• Radars non pré-chargés
Tomtom Navigator 7 est un très bon logiciel .....si celui ci était sorti dans le commerce il y a 2 ans !!! (Tomtom 8 pour GPS nomades est passé par là !)

Ne lui retirons pas l'essentiel: une navigation de qualité.
Les algorithmes de calcul qu’utilise Tomtom permettent de proposer des itinéraires souvent judicieux.
Complété par une voix de navigation qui sait se faire suffisamment discrète pour ne pas être envahissante, ce logiciel pourrait se rapprocher de la perfection.

Hélas pour Tomtom, la concurrence n’est pas restée les bras croisés !
En effet, presque tous les éditeurs de logiciels disposant de solutions de navigation pour smartphones proposent maintenant des fonctionnalités comme des modélisations photo réaliste en 3D pour matérialiser les changements de voies sur autoroutes.
Une autre lacune de Tomtom Navigator 7 est l’absence de voix de navigation de synthèse (Text to Speech). Pourtant, cette technologie est un vrai plus pour une navigation efficace. L’essayer, c’est généralement l’adopter.

On aurait pu croire que Tomtom allait se différencier en proposant sa propre technologie exclusive: le IQ Routes, mais là aussi, mauvaise nouvelle, c’est aux abonnés absents.

Heureusement, Tomtom a inclus dans ce nouveau logiciel la technologie Map Share permettant de corriger soi même les cartographies, et surtout profiter des corrections apportées par la communauté Tomtom.
Cet esprit communautaire permettra aussi de personnaliser son logiciel avec des icônes de navigation.

A noter aussi qu’il est possible d’utiliser les contacts de votre carnet d’adresse Outlook.
Tomtom Navigator 7 sait aussi très bien gérer les appels téléphoniques: le logiciel se met en veille lors de l’appel, et se réveille à la fin.

Peu de nouveauté par rapport à Tomtom Navigator 6 (si ce n’est la possibilité d’utiliser des cartographies récentes), des fonctionnalités en retrait par rapport à la concurrence, une liste de smartphones compatibles quasiment vide, une disponibilité contraignante et tardive, il reste à ce logiciel ce qui a fait le succès de la marque depuis maintenant 6 ans: la simplicité d’utilisation.
Mais cela sera t-il suffisant encore longtemps ?

Si votre smartphone est déjà équipé du logiciel Tomtom Navigator 7, il vous en coûtera entre 40 et 75 € suivant la cartographie à acheter (France ou Europe)
Si vous ne disposez pas encore du logiciel TTN7, il vous faudra le kit sur carte mémoire. Ce kit intègre le logiciel et la carte d’Europe. Le prix est fixé à 99.95 €.

Visitez le site dédié à Tomtom Navigator 7: www.tomtom.com
Copyright © 2007-2013, Tomtomax. Tous droits réservés.
Tomtomax est une association de loi 1901 déclarée en Préfecture
Forum Tomtomax.
Retrouvez les avis des membres de notre communauté dans le Forum
Testé par Tomtomax le 03 août 2009